Les temps qui courent

Les temps qui courent est une forme de concert, la partie émergée d’un projet de recherche sur la tradition orale française, en particulier autour du Massif central. DSC_0051 Le personnage du collecteur est un motif central de ce projet. Voyageant avec son magnétophone, il est au contact des interprètes remarquables de la tradition orale, véritable découvreur, metteur en scène et médiateur de ce monde, qui nous permet d’avoir accès à une culture radicalement autre qui dort dans une grande proximité. Cette petite forme a été présentée à titre expérimental à l’occasion d’une résidence en Creuse :

– au Fabuleux destin, Aubusson

– à la salle municipale de Janaillat

– dans le lieu de résidence La Métive – Moutier d’Ahun

Avec : Clélia Colonna, Jean-François Favreau, Marie-Geneviève L’Her conception collective, mise en scène Jean-François Favreau

prochaine étape : une résidence à l’espace Claude Chabrol de Sardent