action culturelle, table à lire

projet de Table à lire, Labelle école, action culturelle à Anis Gras, intervention du  2 décembre 2015

“Je crois par exemple que si quelqu’un se met en tête de faire un portrait, cette entreprise a quelque similitude avec le fait de raconter une histoire”. Robert Walser

Nous lirons certaines des pages de l’écrivain suisse, artiste vagabond, inspirateur majeur de Franz Kafka, et mettrons en parallèle des observations concernant la photographie de portrait, issues de la Chambre claire de Roland Barthes. Là, quelque chose du destin d’un individu est rendu manifeste – dans l’épure du visage et de la trajectoire de vie – sans pour autant qu’il soit jamais fait appel à la psychologie.

En guise de témoignage de notre pratique, nous inviterons les participants à s’essayer à l’exercice de la pose(et, en conséquence, de l’observation). Avec l’émergence d’une présence « nue » nous obtiendrons une surface de projection, une image que l’on pourra ensuite « habiller » avec un texte, rencontrant cet aspect de l’acteur que Robert Bresson, dans ses Notes sur le cinématographe, appelait « modèle ».

En appliquant certains des préceptes bressonniens au travail de plateau, nous chercherons – entre pure présence et fiction – à définir les contours d’un « théâtre de composition » qui nous est cher.

Jean-François Favreau, Marie-Geneviève L’Her